Protection de l’eau

La consommation d’eau annuelle du CERN a été en 2018 d’environ 3,5 millions de mètres cubes. À titre de comparaison, la consommation d’eau annuelle du canton de Genève a été en 2018 d’environ 52,7 millions de mètres cubes. L’eau utilisée au CERN est fournie principalement par les Services industriels de Genève (SIG). L’eau brute est pompée dans le lac Léman (en Suisse), traitée à la Station de traitement des eaux des Tuileries, à Bellevue (canton de Genève), puis livrée au CERN.

Au CERN, l’eau est utilisée principalement pour refroidir les installations liées aux accélérateurs, pour les activités industrielles et à des fins sanitaires. De bonnes pratiques sont mises en œuvre pour permettre une consommation d’eau durable, la plus grande partie de l'eau étant retournée dans les cours d'eau français et suisses avoisinant les sites du CERN (le Nant d’Avril, l’Allondon, le Lion, etc.). Les effluents provenant des installations du CERN sont surveillés en continu aux principaux points de rejet des eaux dans ces cours d'eau. Pour plus d’informations, veuillez consulter le rapport du CERN sur l'environnement.

Les eaux usées sanitaires sont évacuées vers des stations de traitement des eaux usées en Suisse avant leur rejet en milieu naturel.

Annual water consumption 2000-2018

CONSOMMATION D’EAU ANNUELLE DU CERN DE 2000 À 2018. D’après des données des Services industriels de Genève et de la Régie des Eaux Gessiennes.

 

Répartition de l'eau

RÉPARTITION DE L’EAU DU CERN EN FONCTION DE SON ÉVACUATION. Les données relatives à l’évaporation et aux effluents sont mesurées sur site, celles sur l’assainissement sanitaire par les États hôtes. Les ruissellements dus aux précipitations et les eaux d’infiltration ne sont pas pris en compte.