Gérer l'énergie de manière responsable

Aujourd'hui plus que jamais, il est important de gérer l'énergie de manière responsable, aussi le CERN-est-il engagé dans une démarche d’amélioration continue de sa performance énergétique

Vidéo montrant les mesures clés prises par l’Organisation pour faire des économies d’énergie dès 2022. (Video: CERN)

Le CERN s'engage à améliorer sa performance énergétique dans le cadre de son engagement en faveur d’une recherche respectueuse de l'environnement. Conformément aux objectifs stratégiques de la Direction du CERN, et compte tenu de la nécessité croissante de gérer l'énergie au niveau mondial, le CERN met en place des améliorations à court et à long termes.

La gestion de l'énergie au CERN est supervisée par le coordinateur énergie, Nicolas Bellegarde, en collaboration avec le Comité pour la gestion de l'énergie (EMP), l'EMP élargi et le Comité directeur de la protection de l'environnement du CERN (CEPS).

« Il est de notre responsabilité à tous de faire quotidiennement des économies d'énergie. Chaque membre de la communauté du CERN peut contribuer à cet effort. »

– Fabiola Gianotti, directrice générale du CERN


Contentu


Répartition consommation énergétique

Répartition de la consommation énergétique du CERN. Moyenne de la deuxième période exploration (2015-2018).

La consommation énergétique du CERN

Pour alimenter ses divers accélérateurs, détecteurs et infrastructures le CERN a principalement besoin d'electricité, qui représente environ 95 % de sa consommation d'énergie. En outre, le Laboratoire utilise du gaz pour le chauffage, ainsi que du carburant pour le transport et les groupes électrogènes de secours.

Electricity consumption
Consommation d'electricité du CERN 2011-2022.

Pour des données plus détaillées sur la consommation énergétique de l'Organisation, vous pouvez vous rendre sur le Web Energy Tool (accessible uniquement depuis le site du CERN).


EnergySavingsPoster
Les affiches de sensibilisation font partie de la politique énergétique du CERN visant à améliorer en permanence la performance énergétique.

Politique énergétique du CERN

Publiée en 2022, la politique énergitique du CERN a pour objectif d’améliorer de façon continue la performance énergétique de l'Organisation et de limiter le plus possible l’impact de ses activités sur l'environnement.

Les objectifs du CERN sont les suivants :

  • réduire au minimum l'énergie nécessaire à ses activités,
  • améliorer l'efficacité énergétique, et
  • à récupérer l’énergie fatale.

L'amélioration continue de la performance énergétique repose sur :

  • la définition, le suivi et la mise à jour d’orientations stratégiques, d’objectifs et d’indicateurs, établis sur la base des mesures des usages énergétiques, des bonnes pratiques et du retour d'expérience ;
  • la formation et la sensibilisation de la communauté du CERN ;
  • une veille concernant les tendances, l'évolution réglementaire et les bonnes pratiques en matière de performance énergétique ;
  • un système de gestion de l'énergie conforme à la norme ISO 50001.

Le système de gestion de l'énergie du CERN (ISO 50001)

Conformément à l'engagement du CERN de gérer l'énergie de manière responsable, l'Organisation a lancé le processus de certification ISO 50001 en 2022. La certification a été obtenue le 2 février 2023. La norme ISO 50001 est la norme internationale de référence qui met en œuvre des systèmes et des processus pour l'amélioration continue de la performance énergétique. Elle nécessite la mise en place, le suivi et l'amélioration d'un système de gestion de l'énergie conforme à la politique énergétique du CERN et aux législations pertinentes.

Grâce à ISO 50001 le CERN pourra :

  • Améliorer la gouvernance et la structuration de l'énergie du CERN, tout en renforçant les bonnes pratiques.
  • Améliorer systématiquement la performance énergétique à partir d'un scénario de référence.
  • Utiliser des données pour prendre des décisions éclairées sur l'utilisation et la consommation d'énergie.
  • Définir des indicateurs et des objectifs de performance énergétique.
  • Identifier, évaluer et classer les actions d'amélioration énergétique sur la base d'une méthodologie commune définie.
  • Évaluer les résultats des améliorations de la performance énergétique.
  • Intégrer les questions énergétiques au sein des processus pertinents dans l'ensemble de l'Organisation (par ex. exploitation, conception, achats, ressources humaines, sensibilisation, communication, revue de direction, audit interne).
  • Rassembler des personnes autour de projets d'intérêt commun.
  • Continuer à améliorer la gestion de l'énergie afin de limiter le plus possible l'empreinte écologique du CERN, tout en procédant à des études comparatives avec d'autres instituts de recherche et l'industrie.

Mesures prises par le CERN pour économiser de l’énergie : événements marquants de 2022

Le CERN avance de deux semaines l'arrêt technique hivernal 2022 (YETS) du complexe d'accélérateurs, et réduit de 20 % la période d'exploitation des accélérateurs en 2023.
Le CERN prévoit d'économiser environ 2 GWh par an en repoussant la mise en route du chauffage dans les bâtiments, et en réduisant d'un degré la température des chaudières.
Le CERN remplace l'ensemble de son éclairage par des LED, réduisant ainsi de 65 % sa facture d’électricité pour l’éclairage.
Le CERN éteint son éclairage public entre 23 heures et 5 heures pour économiser de l'électricité.
Nous pouvons tous contribuer à économiser de l'énergie : en éteignant les lumières et les appareils non utilisés ; en s'habillant chaudement au lieu d'augmenter le chauffage, et en gardant si possible les fenêtres fermées.

Mesures envisagées par le CERN en réponse à d’éventuelles coupures d'énergie

Du fait de la crise énergétique actuelle en Europe, le CERN s'est préparé à une série de scénarios possibles pour cet hiver.

Le 2 novembre, le CERN a conclu un accord avec son fournisseur d'électricité, EDF, pour procéder à d'autres réductions de la consommation d’énergie, si nécessaire. Selon cet accord, EDF peut demander au CERN de réduire sa consommation d’électricité sur des périodes de 3 à 6 heures, une fois par jour, sous réserve d'un préavis de deux jours. Le CERN s'efforcera de répondre à ces demandes jusqu'à trois fois par semaine. Ces réductions seront entièrement gérées par le Centre de contrôle du CERN et affecteront uniquement le complexe d’accélérateurs. Dans ce contexte, aucune action n'est attendue de la part du personnel du CERN.

Que faire s'il y a une coupure d'électricité

Compte tenu de la situation énergétique inhabituelle de cet hiver, le CERN se prépare à l'éventualité improbable d'une perte simultanée de l'approvisionnement en électricité de la France et de la Suisse.


Retours d'expérience et ressources