Télétravail

Mise à jour :  30 juillet 2020

À compter du 20 mars, lorsque le CERN est entré en stade 3 de son plan d'action pour faire face à la pandémie de COVID-19, la majorité des titulaires, boursiers, étudiants et stagiaires du CERN ont été mis, à titre de mesure exceptionnelle, en télétravail prolongé. Le 5 mai, la Direction a annoncé la reprise progressive, par étapes, des activités sur le domaine du CERN sur 16 semaines à compter du 18 mai. Les personnes sont informées directement par leur superviseur de leur retour prévu sur le domaine.

Pour les membres du personnel qui sont toujours en télétravail, l'Organisation préfère que les membres du personnel employés (titulaires et boursiers) restent dans la zone locale du CERN. Il s’agit de veiller à leur sécurité et à leur santé, et de faire en sorte qu'ils puissent retourner à leur poste dans de brefs délais. En raison de la circonstance extraordinaire que constitue la pandémie de COVID-19, des membres du personnel ont peut-être préféré quitter la région pour des raisons personnelles ; dans ce cas, tout accident survenu durant le déplacement ou le télétravail ne peut être considéré comme étant de nature professionnelle.

Les membres du personnel associés doivent suivre les instructions de leur institut. Les étudiants doivent faire le point, avec leur superviseur CERN, sur leur situation concernant leur retour sur le domaine ; il leur incombe de tenir au courant leur institut ou leur université, et de se conformer aux éventuelles instructions reçues de la part de l'institut ou de l'université.

Dans les cas où le télétravail n'est pas possible, ou si la situation personnelle ne permet pas un retour sur le domaine, des solutions appropriées doivent être déterminées avec sa hiérarchie.