Télétravail

mise à jour 22 juin 2021

Compte tenu du durcissement des mesures annoncées par les États hôtes du CERN (la France et la Suisse) pour faire face à la flambée du nombre d'infections sur leur territoire, le CERN adapte une fois encore les règles relatives aux activités sur site et au télétravail. L'objectif principal reste de préserver la santé et la sécurité de toutes les personnes présentes sur les sites du CERN tout en permettant, dans la mesure du possible, un fonctionnement efficace du Laboratoire.

Principe : Tous les membres du personnel dont l'activité peut s'effectuer à distance doivent télétravailler. 
Nonobstant ce qui précède :
- Les MPE, MPAt et PJAS dont les activités ne peuvent être réalisées à distance et dont la présence sur site est jugée nécessaire par leur superviseur peuvent travailler sur site, selon les modalités convenues avec leur superviseur.

- Les utilisateurs peuvent travailler sur site si le porte-parole ou le coordinateur technique de l'expérience le demande, et sous réserve de l'accord de leur organisme d'origine.


Tous les membres du personnel, y compris les utilisateurs,  peuvent travailler deux jours par semaine sur site sans autre justification. Les modalités du travail sur site doivent toutefois faire l'objet de discussions avec le superviseur pour tenir compte en particulier des contraintes liées à l'organisation du travail et des règles d'occupation des bureaux. 

Le télétravail - d'où?

Le télétravail, quand il est possible, doit s'effectuer dans la zone locale afin que le membre du personnel puisse revenir rapidement au CERN. Les exceptions au télétravail dans la zone locale sont décrites à l'annexe 1 (https://cds.cern.ch/record/2712801/files/AbsenceManagement-Table.pdf).

Le groupe Achats et services industriels contactera tous les responsables de contrat afin d'examiner tous les contrats au cas par cas compte tenu des nouvelles mesures de télétravail.