Le CERN s'est engagé à limiter l'impact de ses activités sur l'environement. Au sein de l'Unité HSE, cet objectif est atteint en:

  • intégrant la prévention de la pollution, la réduction de la quantité de déchets et la préservation des ressources dans les activités en cours ou planifiées, afin de limiter l’impact environnemental de celles-ci (prévention et sensibilisation en matière d’environnement) ;
  • menant à bien un programme de surveillance de l’environnement actualisé chaque année et défini en concertation avec les autorités des États hôtes, visant à mesurer l’impact physico-chimique et radiologique des activités de l’Organisation (surveillance de l’environnement) ;
  • informant les autorités des États hôtes (France et Suisse) des résultats du programme de surveillance de l’environnement et des autres questions pertinentes en matière d’environnement.

Prévention et sensibilisation en matière d’environnement

Intégrer aux activités de l’Organisation la prévention et la sensibilisation en matière d’environnement fait partie de la mission de l’unité Santé et sécurité au travail et protection de l’environnement (HSE). L’unité HSE s’efforce de réduire autant que possible l’impact des activités de l’Organisation sur l’environnement. De façon générale, l’unité HSE recense, pour les activités existantes ou les nouveaux projets, les contraintes réglementaires et les bonnes pratiques en matière d’environnement, qu’elle communique aux départements du CERN concernés. L’unité HSE mène également des études environnementales spécifiques, selon les besoins de l’Organisation, et assure un suivi de certains indicateurs, définis en collaboration avec les départements du CERN, pour les domaines d'action concernés.

Surveillance de l’environnement

Le programme de surveillance de l’environnement du CERN, mené par l’unité HSE, inclut le contrôle de paramètres radiologiques et physico-chimiques en vue de surveiller les émissions dans l’atmosphère et le rejet d’effluents dans les cours d’eau environnant les sites du CERN. Le programme de surveillance, non seulement mesure les rejets dans l’environnement, mais contrôle le rayonnement diffusé lié au fonctionnement des accélérateurs du CERN et des expériences associés.

Le programme de surveillance de l’environnement est défini chaque année dans le plan de surveillance de l’environnement, selon le fonctionnement des accélérateurs et les activités industrielles menées par l’Organisation. Ce programme inclut une surveillance en direct et des prélèvements en continu, des mesures instantanées périodiques, la collecte régulière d’échantillons et de nombreuses analyses de laboratoire effectuées par l’unité HSE. Les stations de surveillance en direct et les différents points de prélèvement sont répartis sur l’ensemble des sites du CERN ainsi que dans les communes voisines.

Le plan de surveillance de l’environnement est à la fois complémentaire et parallèle aux plans de surveillance des autorités des États hôtes (France et Suisse). Ce plan est considéré comme le document de référence pour la surveillance radiologique et physico-chimique menée par le CERN afin de vérifier l’impact des activités de l’Organisation sur l’environnement. Il décrit les méthodes, les instruments et leur emplacement, les lieux de prélèvement et les dates d’exécution pour ce qui concerne la surveillance de l’environnement sur les sites du CERN et aux alentours. Les paramètres contrôlés et les limites à respecter pour la France et la Suisse y sont égalemnt précisés.

Certaines mesures radiologiques en direct, concernant le CERN et son voisinage, sont également fournies, pour la Suisse, par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), et pour la France, par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). Les informations peuvent être consultées aux adresses suivantes :

Rapports

Toutes les données issues de la surveillance en direct, ainsi que les prélèvements réguliers et les analyses de laboratoire associées sont recensés dans des rapports trimestriels diffusés dans l’Organisation ainsi qu’auprès des autorités des États hôtes.

Un rapport annuel concernant les données radiologiques est également communiqué par les experts de l’impact radiologique environnemental à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP – Suisse), pour alimenter le rapport produit par cet organisme : “Radioactivité de l’environnement et doses de rayonnements en Suisse”.

Des rapports sont également communiqués aux organismes compétents des États hôtes concernant les incidents relatifs à l’environnement et leur évolution.

Pour toute question relative à la surveillance environnementale en direct au CERN, aux prélèvements et aux analyses, vous pouvez écrire à l’adresse suivante : environment.info@cern.ch