Accès au domaine du CERN – Travail sur le domaine du CERN

Mise à jour : 18 mars 2021

Le travail sur les sites du CERN a repris avec prudence, compte tenu des mesures de santé et de sécurité spécialement mises en place pour faire face à la pandémie de COVID-19. Les membres du personnel du CERN viendront travailler sur le domaine du CERN selon ce qui a été convenu avec leur superviseur. Des instructions spécifiques s'appliquent aux personnes malades, aux personnes de plus de 65 ans et aux personnes en situation de vulnérabilité (voir ci-dessous).

Les personnes (membres du personnel, personnel des entreprises contractantes, visiteurs ou autres) revenant de l'un des pays ou de l'une des zones figurant, soit sur la liste des États et zones présentant un risque élevé d'infection au coronavirus publiée par les autorités suisses, soit sur celle publiée par les autorités françaises, ne seront pas autorisées à venir sur les sites du CERN pendant 10 jours à compter de la date de leur retour.

Les utilisateurs ne doivent venir sur les sites du CERN qu'à la demande du porte-parole de l'expérience ou du coordinateur technique, et avec l'accord de leur institut d'origine.

Tous les membres du personnel ainsi que le personnel des entreprises contractantes devront avoir suivi avec succès le cours de sécurité COVID-19 pour pouvoir accéder aux sites du CERN.

Tous les membres du personnel du CERN et membres du personnel d'entreprise qui viennent au CERN pour la première fois doivent prendre connaissance des « Instructions du CERN concernant les mesures de santé et de sécurité relatives au COVID-19 » et des « Instructions du CERN concernant les mesures de santé et de sécurité relatives au COVID-19 pour ce qui concerne les entreprises contractantes et remplir une déclaration sur l'honneur, obligatoire pour pouvoir accéder aux sites.

Le port du proximètre pour tracer les cas contacts sera obligatoire à partir du 1e mars*.

(Référence : Annexe 1, section 2)

 

Accès aux sites du CERN pour les personnes en situation de vulnérabilité

Protéger les personnes en situation de vulnérabilité, pour qui les conséquences d'une infection peuvent être plus graves, fait partie du devoir de diligence du CERN. C’est pourquoi, les mesures suivantes s’appliquent au CERN :

  • Membres du personnel de 65 ans ou plus : l'accès aux sites du CERN n'est pas autorisé, sauf si leur superviseur ou coordinateur technique leur demande de venir pour des activités hautement prioritaires.
  • Membres du personnel en situation de vulnérabilité, y compris femmes enceintes : des mesures de protection spécifiques doivent être mises en place par la hiérarchie. Pour les membres du personnel du CERN en situation de vulnérabilité, les mesures de protection à adopter doivent faire l'objet de discussions avec la personne concernée et d'un contrôle par HSE.

Les entreprises contractantes doivent se conformer aux réglementations nationales applicables en ce qui concerne les personnes en situation de vulnérabilité à l'égard du COVID-19 amenées à travailler sur le domaine du CERN.

(Référence : Annexe 1, section 2.2)

 

Accès aux sites du CERN pour les visiteurs

Les visites professionnelles jugées essentielles pour le CERN peuvent être autorisées, sous réserve de leur approbation par le chef de département ou le porte-parole d’expérience concerné. Avant leur entrée sur le domaine du CERN, les visiteurs doivent recevoir toutes les informations de sécurité pertinentes, y compris les « Instructions du CERN concernant les mesures de santé et de sécurité relatives au COVID-19 ».

Pour pouvoir accéder aux sites du CERN, tous les visiteurs doivent obligatoirement remplir la déclaration sur l'honneur

Les visiteurs arrivant d'un pays ou d'une zone figurant, soit sur la liste des États et zones présentant un risque élevé d'infection au coronavirus publiées par les autorités suisses, soit sur celle publiée par les autorités françaises, ne seront pas autorisés à venir sur les sites du CERN pendant 10 jours à compter de la date de leur arrivée de ces pays.

(Référence : Annexe 1, section 2.4)

 

Accès pour les retraités et les membres de la famille

Les retraités, y compris les membres honoraires du personnel, ne peuvent pas se rendre sur le domaine du CERN, sauf à titre exceptionnel, pour un accès à certaines installations, par exemple la salle des coffres de la banque.  Les membres de la famille de personnel du CERN ne peuvent accéder au site de Meyrin que pour déposer et venir chercher leurs enfants au Jardin des Particules. Les membres de la famille ne sont pas autorisés à utiliser les services des restaurants du CERN.

 

*Proximètre :

Un nouveau cours en ligne, intitulé « Proximètre et traçage de contacts » est proposé dans le catalogue de la plateforme de formation Learning Hub  du CERN, dans le cadre des formations de sécurité. Pour vous inscrire, cliquez ici : https://lms.cern.ch/ekp/servlet/ekp?PX=N&TEACHREVIEW=N&CID=EKP000043651&TX=FORMAT1&LANGUAGE_TAG=*ALL*&DECORATEPAGE=N. Le cours explique la finalité et l'utilisation du proximètre. Vous saurez tout sur :

  • la procédure de traçage des cas contact, cruciale si l'on veut interrompre la chaîne d'infection ;
  • le principe de fonctionnement de l'appareil, et le traitement des données recueillies ;
  •  les instructions concernant la bonne utilisation de l'appareil.

Le cours souligne également l'importance de respecter les mesures de santé et de sécurité relatives au COVID-19. Ce cours n'est pas obligatoire, mais nous vous encourageons à le suivre.

Le fonctionnement du proximètre est expliqué dans le  document EDMS 2420664 et sur la page du Service-desk sur laquelle vous trouvez notamment les explications sur les différentes couleurs LED.

Le port du proximètre sur le domaine sera obligatore à compter du 1ermars2021.Des dérogations sont admises dans le cas de visites de courte durée ou d'interventions d'urgence réalisées par le personnel d'entreprises contractantes, ainsi que pour les usagers du foyer-hôtel du CERN et les parents des enfants du Jardin des Particules lorsqu'ils ne sont pas membres du personnel.